Votre peau pendant le confinement
24 April

Votre peau pendant le confinement

Depuis le commencement du confinement, vous avez peut-être pu rencontrer certains problèmes avec votre peau. Cela a pu se manifester par un teint terni, une peau visiblement plus fatiguée, des tiraillements, une peau plus sèche, plus grasse ou encore par l’apparition de boutons ou d’eczéma. Contrairement à ce qu’on aurait pu penser, cela est tout à fait normal. La peau est soumise à une nouvelle manière de vivre, de nouvelles contraintes et de nouvelles agressions. Ainsi, elle a tendance à réagir. On vous explique tout cela dans cet article.

Le stress. Il est possible que vous soyez plus anxieux qu’habituellement parce que la crise sanitaire que nous traversons et les conséquences qu’elle peut et pourra avoir sur votre vie vous inquiètent. En période de stress, la peau a du mal à s’auto-équilibrer. Le corps sécrète une hormone nommée le cortisol qui permet ce maintien de l’équilibre au sein de l’organisme. En cas de stress, elle est sécrétée en trop grande quantité ce qui engendre des dérèglements (peau sèche, sensible, grasse, apparition d’acné) et même leur aggravation. De plus, les recommandations de l’OMS d’augmenter la concentration de chlore dans l’eau pour détruire plus de bactéries encore, engendrent malheureusement un assèchement de la peau.


Une nourriture plus riche. La nourriture fait du bien au moral et cuisiner nous occupe. Or, les plats cuisinés, sont souvent plus riches, plus gras et/ou plus sucrés. Sur votre peau, cela peut provoquer l’apparition d’imperfections. La nourriture grasse étant plus difficile à digérer, le système digestif a des difficultés à éliminer les toxines rapidement et cela laisse des traces sur votre peau. De plus, confinement oblige, adieux salles de sport, adieux entraînements sportifs ou encore marche quotidienne pour aller au travail. Votre activité physique a très certainement diminué et vous serez surpris des bienfaits qu’elle peut avoir sur votre peau. Le sport favorise la circulation sanguine. Ainsi, une activité physique purifie naturellement la peau (surtout lorsque l’on transpire) et permet l’oxygénation des cellules. Avec un corps moins actif, il est normal d’avoir des imperfections et des pores plus dilatés. Encore une fois, cela peut expliquer une peau asséchée, car le sport est créateur de collagène qui permet de limiter l’assèchement de la peau et lui donne de l’élasticité. En résumé, plus on mange, plus la peau subit la présence plus importante des toxines. Le corps les élimines moins et en ingère plus.


Une exposition à la lumière bleue. Emise par les sources de lumière artificielle, on la retrouve essentiellement à travers nos écrans (télévision, téléphone portable, ordinateur). La peau a naturellement des radicaux libres qui ont un rôle essentiel dans le bon fonctionnement de notre organisme car ils participent à la destruction des virus. Or, ils peuvent être nocifs lorsqu’ils sont émis en grande quantité. Les antioxydants présents dans notre corps (alimentation, cosmétiques) les régulent. Toutefois, les agressions extérieures et notamment la lumière bleue accentuent leur production par l’organisme. Les antioxydants, alors en infériorité numérique, ne suffisent plus à maintenir l’équilibre. Les radicaux libres s’attaquent à nos cellules et les détruisent. Le teint est plus terne et la peau manque d’élasticité et semble plus fatiguée, vieillie.

Alors, que faut-il faire ?
Continuer à avoir une routine adaptée. Même si on sait qu’il est plus difficile d’avoir un rythme fixe dans ces conditions et que l’on a tendance à négliger sa peau car on a l’impression qu’elle est mieux protégée en restant à la maison, qu’elle a moins besoin d’attention et qu’elle en mérite moins parce que vous n’êtes plus confronté au regard des autres, il faut tout de même lui apporter les actifs nécessaires et l’écouter. Votre peau, par les sensations qu’elle vous donne vous exprime ses besoins. Si elle a tendance à être sèche c’est qu’elle doit manquer de nutrition, si vous voyez des impuretés elle a besoin d’être assainie. Ainsi, apportez-lui les actifs dont elle a besoin pour se réguler. Anxieuse et stressée ? Si vous n’avez jamais eu l’occasion d’essayer « le geste C.H.O » présent sur les boites de nos produits et sur notre site internet, nous vous le recommandons. Nos produits ont été conçus pour apporter un peu de réconfort à votre peau et à votre esprit. Confronté quotidiennement à la lumière bleue pendant plusieurs heures ? Vous pouvez utiliser des soins apaisants, antioxydants et des protections UV pour limiter les effets. Votre peau vous montre qu’elle est soumise à un nombre trop important de toxines ? Buvez plus d’eau, aérez votre chez vous, votre esprit, votre peau, favoriser les aliments détoxifiants (ananas, pomme, citron, ail, curcuma, …).


Acceptation et amour.

Ce n’est pas toujours facile d’avoir des problèmes de peau, parce que ce n’est pas « esthétique », parce que ça peut être douloureux physiquement et mentalement, mais aussi car ces problèmes sont difficiles à gérer. Chaque peau est différente, chaque peau a besoin d’une attention particulière, d’un soin particulier et, on ne vous le dit pas assez mais, le meilleur conseil beauté à appliquer est de vous écouter pour trouver votre « routine parfaite ». N’en voulez pas à votre peau de ne pas être parfaite. Les différents types de peaux présentent tous des avantages. Une peau sèche ce n’est pas uniquement une peau qui tiraille, c’est aussi un grain de peau fin et des pores resserrés. Une peau mixte et grasse, c’est n’est pas qu’une peau épaisse avec des imperfections, c’est une peau qui sécrète assez de sébum pour un vieillissement en douceur. L’acceptation de soi est toujours une étape difficile que TOUT LE MONDE doit traverser. Il faut accepter d’avoir des imperfections, une peau qui ne rentre pas dans la case « normale ». Il faut accepter avoir des jours où sont épiderme est en « low battery ». Il faut accepter et malgré tout écouter et chouchouter en fonction de ce que cet épiderme nous dit. Parce que votre peau ce n’est pas un ennemi à combattre et à rendre « normale », c’est une partie de vous, mais ce n’est pas non plus vous. Elle vous protège et vous compose mais ne vous définit pas. Parce que, votre état d’esprit à certainement un rôle à jouer dans tout ça. Le mal être amène rarement quelque chose de positif. C’est normal d’avoir des jours « moins » mais il ne faut pas rester uniquement concentré sur ces journées-là. Alors, n’oubliez pas de vous aimer. Vous êtes belles.

PLUS SEREINE PLUS BELLE AVEC CHO !