DOSSIER L'OR VÉGÉTAL : PART 1 : Repères historiques et géographiques
13 February

DOSSIER L'OR VÉGÉTAL : PART 1 : Repères historiques et géographiques

Les huiles végétales - l'atour majeur de la belle cosmétique bio

Lorsque l’on décide de soigner, d’embellir, ou de maintenir la beauté de sa peau avec des produits naturels, on découvre la matière première reine : l’huile végétale. Afin de bénéficier de tous ses bienfaits nous vous conseillons de la choisir bio, première pression à froid et lorsqu’il s’agit d’huile de noyau, choisissez des amandons crus et privilégiez des huiles entières non estérifiées (voir article…).

C'est sans doute, le plus ancien produit cosmétique de l’humanité, on le retrouve dans de très nombreuses civilisations. N’oublions pas que le terme cosmétique vient du grec ancien κόσμος, kosmos « parement, ornement ». Nous sommes forcément, à cette époque dans la cosmétique naturelle et bio.

     Les premiers cosmétiques remontent à   - 7 000 / - 5 000 AVJC avec la superbe civilisation harappéenne.

     Puis, on retrouve dans l’Egypte antique l’huile de nigelle (Kalinji), cumin noir ou huile des pharaons (on en a retrouvé une fiole dans le tombeau de Toutankhamon). Après leur toilette quotidienne, les Egyptiens appliquaient onguents et huiles parfumés sur le corps afin d'adoucir et protéger la peau. 

     L’Israël antique avait une longue tradition de production et d’utilisation des parfums à base d’huile d’olive. Le livre de l’Exode contient la recette de l’huile odorante sacrée que les prêtres employaient lors des services au temple : elle mêlait cinnamome, myrrhe et autres aromates.

     On retrouve dans la bible également :  — Esther 2:12. : «  Et quand arrivait le tour pour chaque jeune fille d'entrer auprès du roi Assuérus, après lui avoir fait pendant douze mois selon la règle établie pour les femmes (car c'est ainsi que se complétaient les jours de leur purification : six mois avec de l'huile de myrrhe, et six mois avec des aromates, et les parfums nécessaires à la purification des femmes) … ».

     Au moyen âge, Dame Trotula nous donnait une recette : « Vaporiser de l’eau de rose puis, immédiatement après, s’enduire tout simplement le visage de macérât huileux de bulbes de lys (huile de lys). Bien masser pour faire pénétrer. Ce soin est préconisé « pour protéger le visage, le soir devant le feu », mais il peut être employé dans d’autres circonstances favorisant la déshydratation. »

Chaque région du monde utilise son or végétal local dans ses soins de beauté :

     Les massages des bébés africains à l’huile de palme se pratiquent depuis la nuit des temps.

     L’huile de kukui (ou bancoulier) est au cœur du lomi lomi hawaïen ou « massage des mains aimantes », qui reproduit le mouvement des vagues.

     L’huile de son de riz est utilisée par les Japonaises pour hydrater leur visage. Elle est très bénéfique pour la peau, car elle contient de la vitamine E riche en anti-oxydants.

     L’huile de Camélia moins connue, et pourtant abondement utilisée par les Japonaises pour hydrater leurs cheveux. Les femmes plus âgées l’appliquent sur la peau à tendance sèche ou tachée.

     Huile d’argan : l’huile aux 100 Vertus, véritable élixir de beauté. Les femmes berbères se sont transmises de génération en génération ce secret de beauté et son savoir-faire.  L'huile d'argan est idéale pour lutter contre le desséchement de la peau. Elle adoucit l'épiderme et prévient le vieillissement cutané dû aux conditions climatiques extrêmes (soleil, vent, froid...).

     L’huile de sésame, riche en vitamine E, est très utilisée en Indes pour les massages ayurvédiques.

     Huile de macadamia : Originaire d’Australie, elle fut découverte il y a plus de 5 000 ans. L'huile de macadamia convient parfaitement aux peaux fragiles. Elle est nourrissante, restructurante et hydratante. Elle est aussi apaisante et adoucissante.

     Huile d’amande douce : L’arbre est originaire des plateaux et des montagnes de l’Asie occidentale. Elle convient parfaitement aux peaux les plus délicates. Elle assouplie et tonifie. Calmante, elle est onctueuse et très douce.

D’autres huiles merveilleuses sont utilisées également en cosmétique :

     Huile de bourrache : Elle convient particulièrement aux peaux sèches, fatiguées et dévitalisées. Véritable soin régénérant c’est un remarquable antiride reconnue pour ses propriétés revitalisantes, décongestionnante et hydratantes.

     Huile de calophylle : L'Huile aux mille bienfaits, stimulant veineux et anti-inflammatoire, c’est un excellent soin anti poche et anticerne

     Huile de chanvre : La plus complète et la plus efficace des huiles naturelles utilisées en cosmétique. Elle assure hydratation, souplesse de la peau et lutte contre le vieillissement. Elle unifie le teint et estompe les rougeurs.           

     Huile de germe de blé : la plus riche en vitamine E. Elle est recommandée pour tous types de peaux et notamment les peaux sèches. Elle est idéale en prévention des rides et des gerçures. C’est un antioxydant naturel.

     L’huile de jojoba : Découverte au 18ème siècle elle était utilisée par les indiens de Californie, sa composition est très similaire à celle du sébum humain. Elle est reconnue pour ses propriétés nourrissantes, réhydratantes et adoucissantes. C'est un excellent antirides.

     Huile de millepertuis : Véritable "complexe végétal total" est aussi appelée huile de Saint Jean, elle est appréciée depuis l'Antiquité pour ses vertus apaisantes et pour son action anti-inflammatoire contre les "coups de soleil" et les brûlures.

     Huile de noisette adoucissante et légèrement astringente, elle est reconnue pour son action contre les vergetures et les cicatrices, elle agit sur l'élasticité de la peau.

     Huile de noyau d’abricot : Par sa richesse en acides poly-insaturés, elle est revitalisante, tonifiante, nourrissante et adoucissante. Elle retarde le vieillissement de la peau.

     L'huile d'onagre est reconnue pour son action sur le bien-être féminin car elle joue un rôle dans la régulation hormonale de la femme. Elle prévient le vieillissement de la peau, et est reconnue pour ses propriétés adoucissantes, assouplissantes et revitalisantes.

     Huile de rose musquée utilisée comme l’un des plus puissants régénérateurs naturels de la peau qui soit, elle a une action antirides, et agit sur les poches sous les yeux et les cernes.

Ces huiles nous ont déjà fait voyager dans le temps et dans l’espace. Ces huiles qui nous nourrissent de l’intérieur et par l’extérieur. Cette notion de comestibilité nous rassure : ses bons acides gras et ses vitamines naturelles profitent à notre santé comme à notre peau. Mais elle nourrit aussi l’imaginaire, elle transporte ailleurs et éveille les sens. 

Mais pourquoi cette cosmétique naturelle est-elle efficace ?