Différence entre huile minérale, estérifiée et végétale
21 September

Différence entre huile minérale, estérifiée et végétale

Avant de commencer à lire l’article, je tiens à vous préciser que les huiles végétales utilisées dans les produits CHO Nature sont 100% végétales, 100% naturelles.

Vous l’avez ainsi remarqué, la grande mode est aux huiles en cosmétique.

Nouveau terrain de jeux des grandes marques mais initié par les petites, le marché a évolué et on trouve désormais des huiles pour tout et dans tout : huile visage, huile corps, huile démaquillante, huile cheveux, huile bronzante, huile protection UV, shampooing huile… et j’en passe.

DSC_0268

Le problème étant qu’aujourd’hui derrière le mot huile se cache différents types d’huiles… Quand on parle d’huile en cosmétique, on ne parle pas toujours du jus obtenu par pression et par extraction d’un fruit qui regorge d’acides gras et d’anti-oxydant formidables pour la peau… Non cela désigne une texture et, par soucis de rentabilité et de marketing bien sûr, on surfe sur une vague, on s’arrange pour faire croire que et on allège, on coupe, on modifie. Bref, on en oublie la raison pour laquelle on utilise les huiles en cosmétique: les principes actifs extraordinaires dont elles regorgent (=efficacité).

les différents types d'huiles

Voilà pourquoi aujourd’hui on parle de trois types d’huiles: les huiles minérales (issues de la pétrochimie), les huiles modifiées (estérifiées et hydrogénées) et les huiles végétales (100% naturelles).

– Les huiles minérales, issues de la pétrochimie (donc fabriquées à partir du pétrole) n’apportent aucun bénéfice à la peau. On parle ici de paraffine et de vaseline, principalement. Elles sont agréables en effet, elles déposent un film sur la peau qui empêche sa déshydratation et nous apporte cette sensation de confort et de protection. C’est non seulement un leurre car dès que vous l’arrêterez, votre peau en sera d’autant plus déshydratée mais en plus elles favorisent l’apparition de comédons et de points noirs en obstruant les pores… Rien à y gagner sur le long terme (ni le moyen terme, d’ailleurs).

Vous retrouvez ces huiles dans les produits de cosmétiques non bio, sous les noms INCI (sur l’étiquette): Paraffinum Liquidum, Petrolatum, Cera Microcristallina, Mineral Oil,…

– Les huiles modifiées. D’origine naturelle, ces huiles ont été modifiées en laboratoire: on a dissocié l’huile végétale afin de l’associer à de la glycérine ou à d’autres alcools (les huiles estérifiées). Cela transforme la texture afin qu’elle soit plus douce, plus sèche et donc perçue comme plus agréable pour le consommateur. A l’inverse certains industriels chauffe l’huile à température très élevée afin de modifier la composition moléculaire de celle-ci: l’huile deviendra solide (ou semi-solide) et sera plus stable (les huiles hydrogénées). Néanmoins, la raison principale de ces modifications est la forte baisse du coût de production que cela engendre. Cependant, par ce procédé l’huile modifiée perd une grande partie de ces acides gras et de ces vertus, elle devient beaucoup moins efficace. La plupart des labels autorise sans restriction les huiles modifiées, elles sont ainsi de plus en plus utilisées dans les cosmétiques dites naturelles et labellisées bio. Pire, elles sont souvent utilisées en tant que principal actif (alors qu’elles n’apportent rien à la peau…) puisqu’elles ne coûtent rien en production mais apportent tellement d’un point de vue marketing… ! Encore pire, les industriels, toujours pour réduire les coûts, utilisent une huile végétale de base peu chère: l’huile de palme, et contribue dangereusement (19%) à la déforestation massive en Asie du Sud-Est.

Vous retrouvez ces huiles sous les noms INCI (sur l’étiquette): Caprylic Capric triglyceride (le principal).

– Les huiles végétales, les vraies, les 100% naturelles. Obtenues uniquement par pression des fruits ou noyaux, les huiles végétales sont reconnues depuis l’Antiquité pour leur concentration en acides gras et anti-oxydants. Chaque huile ayant bien sûr ses propres particularités, elles ont toutes en commun des propriétés nourrissante, hydratante et protectrice.

Ainsi si vous voulez être sûr d’acheter une vraie huile, une huile végétale, un macérât (comme le millepertuis) ou une synergie d’huiles végétales, et donc profitez pleinement de leurs incroyables propriétés, assurez-vous qu’aucun des composants INCI listés ci-dessus n’est présent sur l’étiquette. Sachez aussi que s’ils sont présents en premier sur la liste INCI c’est qu’ils sont majoritaires dans la composition du produit.

Ainsi, comme je vous le disais, toutes les huiles présentes dans les produits CHO Natures (huiles de beauté, crèmes et lait) sont des huiles 100% naturelles, ce sont de vraies huiles végétales. C’est pour cela aussi que nos produits sont si efficaces !